Garder ou faire garder son enfant malade ?

vendredi 21 novembre 2008
par  Anne-Françoise Dusart
popularité : 28%

Quel parent occupé professionnellement n’a jamais fait l’expérience du grain de sable qui s’immisce malencontreusement dans les rouages bien huilés de la conciliation vie familiale – vie professionnelle lorsque son enfant est malade, et donc temporairement incapable de fréquenter la crèche ou l’école ?

Cet incident, ou accident de parcours, qu’il survienne de manière prévisible ou tout à fait inopinée, contraint chaque famille à rechercher une solution acceptable durant cet arrêt momentané forcé. Comment dès lors gérer de front la garde de l’enfant jusqu’au moment où il pourra retourner à la crèche ou à l’école, et les contraintes liées au travail, à la formation, à la recherche d’emploi ?

Des solutions existent, mais toutes les familles n’y ont pas un accès égal.
Un petit aperçu de la situation en Communauté française vous est proposé dans cette analyse qui prolonge une étude effectuée avec le soutien de la Communauté française dans une perspective d’éducation permanente.

Cet article est en cours de publication dans Grandir à Bruxelles n°21 (hiver 2008-2009).

Creative Commons License
Cette création par Anne-Françoise Dusart est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 Belgique.


Documents joints

accueil enfants malades
accueil enfants malades

Commentaires  (fermé)