Formations
Publications
Activités
Le Cere
Presse
Etudes
 
Etudes
L’Education à la Vie Relationnelle, Affective et Sexuelle (EVRAS) dans tous ses états : réflexions et échos du terrain de l’EVRAS auprès des enfants - Etude 2017

Pourquoi l’offre d’accueil de la petite enfance reste-t-elle insuffisante ? - Etude 2016

Un état de confiance sociale - Les allocations familiales dans un nouveau type d’Etat-providence, en Wallonie et à Bruxelles - Etude 2015

+


Etudes

Pourquoi l’offre d’accueil de la petite enfance reste-t-elle insuffisante ? - Etude 2016
2016 | 12

Notre étude d’éducation permanente pour l’année 2016 revisite les analyses et travaux du CERE des dix dernières années. Nous tentons d’y répondre à la question : pourquoi l’offre d’accueil pour la petite enfance reste-t-elle insuffisante ?

Trois niveaux sont envisagés.

Tout d’abord, celui des transformations des milieux d’accueil de la petite enfance, à l’initiative des professionnels ou des pouvoirs organisateurs. Nous avons observé le "multi accueil" (plusieurs enfants à temps partiel se partagent la même place), le développement de nouvelles initiatives (comme les haltes accueil) que nous avons regroupées dans le concept de "troisième secteur de l’accueil", la formation de coordinations locales, souvent à l’initiative des communes.

Ensuite, nous envisageons le niveau politique. Malgré l’adoption de plans pour développer l’offre, celle-ci stagne, notamment à Bruxelles et dans les quartiers défavorisés. La création de places n’arrive pas à compenser le boom démographique. La petite enfance est également "victime" des aléas de la politique politicienne : la suppression du FESC , les recours des uns à l’encontre des initiatives politiques des autres, ... tout cela n’aide pas au développement quantitatif et harmonieux de l’accueil de la petite enfance.

Enfin, comme nous l’avons travaillé avec Vie féminine notamment, il manque un décret pour l’accueil de la petite enfance qui donne (enfin) ses lettres de noblesse à cette politique, à l’instar de ce qui a été fait pour l’école, la culture, l’éducation permanente, la jeunesse. En l’absence de ce décret, nous restons loin d’un véritable EAJE (éducation et accueil du jeune enfant), préconisé par les grands organismes internationaux comme l’OCDE.

Licence Creative Commons
Pourquoi l’offre d’accueil de la petite enfance reste-t-elle insuffisante ? - Etude 2016 de Alain Dubois est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.



top
 
 
Contact

02/333 46 10
info(at)cere-asbl.be
Rue de la Poste 105

1030 Bruxelles




Plan




fwb
Facebook